3 nouveaux fonds rejoignent Sofinnova Partners au sein d’EnobraQ lors d’un tour de financement de 2.9 M€

Toulouse, 19 avril 2016. EnobraQ, une entreprise de biotechnologies développant des procédés de fermentations industrielles à partir de CO2, vient de finaliser un premier tour de financement de 2,9 million d’euros mené par Auriga Partners et Sofinnova Partners. IRDInov et CEA investissement ont aussi participé à ce tour d’amorçage. Les fonds levés permettront à la société de développer son programme de recherche visant à obtenir une preuve de concept avancée d’ici fin 2017.

Créée fin 2015 par Sofinnova Partners, suite à un projet de recherche du démonstrateur Toulouse White Biotechnology, EnobraQ développe un procédé fermentaire utilisant du CO2 comme source de carbone pour la production de précurseurs de synthèses organiques et de polymérisation. Dans un contexte où les solutions technologiques sont attendues pour lutter contre le réchauffement climatique et trouver des substituts au pétrole, l’approche d’EnobraQ est révolutionnaire. Grâce un procédé biologique de capture du CO2 par des levures, sa technologie vise à réduire un des principaux gaz à effet de serre en l’utilisant comme source de carbone renouvelable. Elle apporte une réponse unique et innovante pour réduire la menace et saisir l’opportunité : nourrir des levures issues de sa technologie avec du CO2 et de l’hydrogène décarbonné pour opérer des synthèses chimiques sur mesure à une taille industrielle.
«Le succès de ce financement marque une étape importante ; c’est un grand honneur et une grande satisfaction d’avoir pu convaincre plusieurs fonds d’amorçage prestigieux de nous aider dans notre développement prospectif » commente Leopold Demiddeleer, Président d’EnobraQ. «Alors que la société est à un stade de développement encore très amont, et donc très risqué, nos investisseurs ont été convaincus par l’exceptionnel potentiel de la société » ajoute-t-il.
Contact : Michael KREL
mkrel@enobraq.com
+33 (0)6 31 92 53 56

À propos d’EnobraQ
EnobraQ est une société de biotechnologie qui développe des procédés fermentaires utilisant le dioxyde de carbone comme matière première pour apporter des alternatives biosourcées aux molécules d’origine fossile et particulièrement pétrolière. La société a été fondée en 2015 à la suite d’un projet précompétitif au sein du démonstrateur Toulouse White Biotech.

À propos de Sofinnova Partners
Sofinnova Partners est un des leaders du capital risque en Europe spécialisé dans les sciences de la vie. Basée à Paris, l’équipe est composée de 12 professionnels de l’investissement issus d’Europe, des Etats Unis et de Chine. La société investit dans les technologies de changement de paradigme aux côtés d’entrepreneurs visionnaires. Sofinnova Partners intervient en priorité dans les start up et spin-off d’entreprises en tant qu’investisseur fondateur et chef de file. Depuis plus de 40 ans, la société a accompagné plus de 500 entreprises à travers le monde devenues des leaders sur leur marché. Sofinnova Partners gère aujourd’hui 1,5 milliard d’euros.
Pour plus d’informations : www.sofinnova.fr
Contact : Anne Rein, anne.rein@strategiesimage.com

À propos d’AURIGA IV Bioseeds :
AURIGA IV Bioseeds est un fonds d’amorçage, doté de plus de 40M€, soutenu par la Banque Publique d’Investissement et le Fonds Européen d’Investissement. Le fonds soutient des sociétés technologiques développées à partir des connaissances et du savoir-faire en Infectiologie et en Microbiologie. AURIGA IV Bioseeds est géré par AURIGA Partners, société de gestion indépendante de capital innovation technologique, basée 18 avenue Matignon 75008 Paris et
enregistrée au code du commerce sous le numéro RCS 419 156 351. AURIGA Partners investit en fonds propres dans des projets technologiques innovants à fort potentiel.
Contact : Franck Lescure, Partner AURIGA Partners – lescure@aurigapartners.com

À propose de IRDInov :
IRDInov, géré par IRDI Gestion, est un fonds d’amorçage dédié au financement de sociétés innovantes en phase d’amorçage ou de démarrage. La stratégie d’investissement de ce fonds est centrée sur les projets de spin off d’entreprises issues des organismes de recherche publique ou privée dans tous les secteurs d’activité innovants (agro-industrie, aérospatial, santé, informatique, télécoms, chimie, énergie, environnement…), sur un espace géographique composé de l’Aquitaine, de Midi-Pyrénées et du Limousin.
http://www.irdi.fr | Contact : Jean-Michel Petit, Directeur Général d’IRDInov – jean-michel.petit@irdi.fr

À propos de CEA Investissement
Créée en 1999, CEA Investissement se consacre au financement d’entreprises de haute technologie. Ses investissements s’appuient sur deux fonds : le Fonds « Amorçage Technologique Investissement” (ATI) (dont les souscripteurs sont BPI France au travers du Fonds National d’Amorçage, EDF, SAFRAN et BIOMERIEUX et le CEA) et le Fonds Stratégique CEA intervenant à tout type de stade de développement au capital de sociétés partenaires du CEA. Depuis sa création, CEA Investissement a financé le démarrage de plus de 50 start-up.
L’investissement dans ENOBRAQ a été réalisé avec le fonds ATI.
www.cea-investissement.com/ Contact : Celia Hart, Directeur d’Investissement Sciences du Vivant, celia.hart@cea.fr

3 new funds join Sofinnova Partners in EnobraQ through a 2.9 M€ financing

Toulouse, April 19, 2016. EnobraQ, a biotechnology company developing CO2-based industrial fermentation processes, announces it has secured a 2.9 M€ seed financing round lead by Auriga Partners and Sofinnova Partners. Also participating in the round were IRDInov and CEA Investissement. Proceeds will be allocated towards EnobraQ’s research and development plan targeting an advanced proof of concept before the end of 2017.

Founded in 2015 by Sofinnova Partners, following a research project financed by the Toulouse White Biotechnology cluster, EnobraQ is developing a fermentation process using CO2 as its sole carbon source for the production of molecules of interest for the chemical industry. New technological solutions are needed to fight climate change through substituting petroleum products for cleaner alternatives. In this context, EnobraQ’s disruptive approach is to use yeast for CO2 capture and production of chemical compound, thereby significantly reducing greenhouse gases. It provides a unique, innovative response for reducing the threat and seizing the opportunity: feeding the yeasts from its technology with CO2 and decarbonized hydrogen to carry out customized chemical syntheses on an industrial scale
«This successful financing is a major milestone for the company. We are very pleased and honored to have been able to convince several prestigious seed funds to help us in our prospective development” said Leopold Demiddeleer, EnobraQ’s chairman. “Even though we are still very early stage, and hence a very risky proposition, the exceptional potential of the company has convinced our investors” adds Leopold Demiddeleer.

Contact : Michael KREL
mkrel@enobraq.com
+33 (0)6 31 92 53 56

About EnobraQ
EnobraQ is a biotechnology company that develops carbon dioxide based fermentation processes to provide bio-based alternatives to fossil fuel-derived chemicals. The company was founded in 2015 following a research project within the Toulouse White Biotechnology cluster.

About Sofinnova Partners
Sofinnova Partners is a leading European venture capital firm specialized in Life Sciences. Based in Paris, France, the firm brings together 12 highly experienced investment professionals from all over Europe, the US and China. The firm focuses on paradigm shifting technologies alongside visionary entrepreneurs. Sofinnova Partners seeks to invest as a founding and lead investor in start-ups and corporate spin-offs, and has backed nearly 500 companies over more than 40 years, creating market leaders around the globe. Today, Sofinnova Partners has over €1.5 billion under management. For more information, please visit: www.sofinnova.fr
Contact : Anne Rein, anne.rein@strategiesimage.com

About AURIGA IV Bioseeds:
AURIGA IV Bioseeds is a seed investment fund of more than €40M, supported by the Banque Publique d’Investissement and the European Investment Fund. The fund is focused on supporting technological companies emerging from knowledge and know-how developed in Infectiology and Microbiology. AURIGA IV Bioseeds is managed by AURIGA Partners, an independent venture firm based in 18 avenue de Matignon 75008 Paris France and registered with the register of commerce and companies of Paris under number 419 156 351. AURIGA Partners invests in high technology projects bringing innovation to market.
Contact : Franck Lescure, Partner AURIGA Partners – lescure@aurigapartners.com

About IRDInov:
IRDInov is a seed-capital Fund managed by IRDI Gestion based in Toulouse (France). Since its launch in 2012, with financial backing from FNA (French National Seed Fund) managed by BPI France, IRDI, Midi-Pyrénées and Aquitaine regions, and regional banks and industrial actors, IRDInov focuses its investments on seed-capital for technological projects generated from private and public research institutions. IRDInov has the capability to invest up to 3 M€ by project in the south-west of France.
http://www.irdi.fr | Contact : Jean-Michel Petit, CEO – jean-michel.petit@irdi.fr

About CEA Investissement
CEA Investissement, a subsidiary of the CEA, is a specialist in seed investment in technology companies. Its proximity to public research laboratories and the venture capital industry has made it a key player in launching and financing startup companies in France. To date, it has funded over 50 companies. With 15 years’ experience in seed investment, CEA Investissement has generated several successful exits, including companies such as TRACIT, ULIS, MOVEA and FERMENTALG. The investment in EnobraQ was made through the Amorçage Technologique Investissement (ATI) fund, managed by CEA Investissement. The CEA, BPI (using the FNA), EDF, SAFRAN and BIOMERIEUX are investors in ATI.
www.cea-investissement.com | Contact : Celia Hart, Investment Director, Life Sciences, celia.hart@cea.fr Mis en forme : Anglais (États Unis)

TWB annonce la création d’EnobraQ, spécialiste de la capture et de la valorisation du CO2 par la levure

Une solution pour réduire les gaz à effet de serre ?

Partenaire de TWB, Sofinnova Partners finance le démarrage d’EnobraQ au travers de son fonds « Green Seed Fund » qui investit dans la société à hauteur de 1,3 million d’euros.

Toulouse-Paris, le 26 novembre 2015 – Toulouse White Biotechnology (TWB), démonstrateur pré-industriel dans le domaine des biotechnologies industrielles géré par l’INRA annonce la création d’EnobraQ, une entreprise qui développe une levure capable d’utiliser le CO2 (atmosphérique ou d’une autre origine) et de le transformer en molécules d’intérêt pour l’industrie chimique. Cette société, installée dans les laboratoires de TWB, est issue d’un projet de recherche de TWB. Sofinnova Partners, un des leaders du capital risque en Europe spécialisé dans les sciences de la vie, et partenaire de TWB depuis son démarrage, est le principal investisseur d’EnobraQ.
Parmi les différents types de collaborations proposées par le dispositif de partenariat public/privé TWB, les projets de recherche dits « pré-compétitifs » sont issus d’un appel à projets lancé chaque année et destiné aux chercheurs académiques. Soumis par des équipes de recherche publiques, ils sont sélectionnés par les partenaires du consortium de TWB. Les projets retenus sont autofinancés par TWB grâce aux cotisations des adhérents qui les évaluent chaque année. Arrivés à maturité, ils sont proposés aux partenaires du consortium en priorité ; ils peuvent alors investir dans ces recherches et les accompagner jusqu’au stade industriel. En tant que partenaire de TWB, Sofinnova Partners s’est rapidement positionné sur le projet Carboyeast, un des premiers projets de recherche sélectionnés et autofinancés par TWB en 2012 et porté depuis presque 3 ans par une équipe pluridisciplinaire du LISBP – Laboratoire d’Ingénierie des Systèmes Biologiques et des Procédés (LISBP) de l’INSA Toulouse, encadrée par Denis Pompon, chercheur CNRS.
Créée début novembre 2015, et présidée par Leopold Demiddeleer, EnobraQ a pour objectif de développer un procédé biologique de capture du CO2 (atmosphérique ou issu de l’industrie) par des levures pour la production de composés chimiques. Elle est basée sur une innovation de rupture qui consiste à concevoir un micro-organisme synthétique (Saccharomyces cerevisiae) capable, à l’instar des plantes et des micro-algues, d’utiliser le CO2 pour produire une large gamme de molécules chimiques d’intérêt économique. Installée au sein des laboratoires de TWB, l’entreprise, dont le procédé est protégé par 3 brevets déjà déposés, prévoit d’accélérer rapidement son développement et devrait compter une quinzaine de chercheurs début 2016.
Leopold Demiddeleer précise : « Des solutions technologiques nouvelles sont nécessaires pour lutter contre le réchauffement climatique et pour trouver des substituts aux dérivés du pétrole. Dans ce contexte, le CO2 est à
la fois une menace et une opportunité, il est à la fois un gaz à effet de serre et un composé chimique exploitable comme réactif. EnobraQ apporte une réponse unique et innovante pour réduire la menace et saisir l’opportunité : nourrir des levures issues de sa technologie avec du C02 et de l’hydrogène décarbonné pour opérer des synthèses chimiques sur mesure à une taille industrielle. C’est une vraie rupture ».
« La création d’une entreprise à partir d’un de nos projets de recherche autofinancés est un résultat très représentatif du mouvement que nous souhaitons insuffler pour valoriser la recherche et accélérer l’industrialisation des procédés en biotechnologies. C’est une première validation de notre modèle et de l’efficacité de ce partenariat public-privé original. Nous sommes collectivement très fiers de créer de la valeur et des emplois dans le domaine de la bioéconomie », s’enthousiasme Pierre Monsan, Directeur Fondateur de TWB.
Denis Lucquin, Managing Partner de Sofinnova Partners, déclare : « TWB est un excellent levier pour développer le marché des biotechnologies industrielles. La création de EnobraQ, qui développe des micro-organismes industriels susceptibles de fixer le gaz carbonique pour l’utiliser comme source de carbone pour la production de molécules chimiques, en est la parfaite illustration. Positionnée sur le marché des alternatives bio-sourcées aux molécules d’origine fossile et particulièrement pétrolière, EnobraQ est le huitième investissement de Sofinnova Partners dans les biotechnologies industrielles. Il est symbolique de notre politique d’amorçage : un projet amont et risqué, mais qui dispose d’un énorme potentiel »

A propos de TWB :
Toulouse White Biotechnology (TWB) est un démonstrateur pré-industriel dont l’objectif est d’accélérer le développement des biotechnologies industrielles en facilitant les échanges entre la recherche publique et l’industrie. Il a pour vocation de contribuer à l’essor d’une bio-économie fondée sur l’utilisation du carbone renouvelable dans divers domaines (chimie-biochimie, matériaux, énergie…). Différents types de projets collaboratifs de recherche et développement sont proposés ainsi que des prestations de service personnalisées pour les entreprises.
Lauréat en mars 2011 de l’appel à projets pour le Programme Investissements d’Avenir (PIA), TWB bénéficie d’une aide d’Etat via l’Agence Nationale de la Recherche (ANR). TWB est une Unité Mixte de Service (UMS) gérée par l’INRA, sous la triple tutelle INRA/INSA/CNRS. La signature de 18 M€ de contrats à fin 2015, après trois ans de pleine activité, conforte la pertinence du positionnement de TWB et de son rôle à l’interface du transfert public/privé.
Plus d’informations : www.toulouse-white-biotechnology.com/

Contact TWB :
Véronique Paquet
paquet@insa-toulouse.fr,
+33 (0)6 73 48 13 84
Contact Presse :
Bénédicte Robert
benedicte.robertcss@gmail.com,
+33 (0)6 07 54 76 64

http://www.sofinnova.fr/wp-admin